Témoignages de pêche

Camp de pêche

poisson du Nord

Nous sommes fiers d’avoir accueilli les pêcheurs suivants et aimerions partager avec vous leurs commentaires sur leurs expéditions de pêche à la mouche au Nunavik.

“Une bonne pêche. Non, une pêche exceptionnelle, à un tel point que les ombles chevaliers épuisaient nos bras. Un séjour au camp de pêche de la rivière Payne constitue bien plus qu’une grande expédition de pêche. C’est une expérience incomparable, une occasion de passer du temps dans une région au-delà de la limite forestière où les jours d’été sont longs et les nuits sont courtes. Partager cette expérience avec un ami a été des plus gratifiants et peu importe où et quand nous pêcherons, nous nous souviendrons d’avoir pêché l’omble chevalier à la mouche dans le fjord de la rivière Payne. ”
Greg Sessleman – Président, Scent-Lok

“Les camps de la rivière Payne étaient tout aussi confortables que ce à quoi je m’attendais d’Aventures Arctiques. En tous points remarquables! Carole et Calvin gèrent très bien le camp : tout fonctionne à merveille et la cuisine de Carole est succulente ! Cependant, c’est la pêche qui m’a impressionné. Comme vous le savez, j’ai pêché en plusieurs endroits, dont un grand nombre au Canada, mais cette expédition de pêche s’est tout simplement avérée ma préférée. L’omble chevalier est un gros poisson incroyablement combatif qui mord bien volontiers à la mouche. C’est aussi le meilleur poisson à manger au monde et, vu son abondance, on ne se sent pas coupable d’en capturer quelques-uns. ”
Tim Jones – Rédacteur d’articles sur le plein air

“Les rivières glacées qui longent la côte arctique du Québec offrent ce qui est fort probablement la meilleure pêche à l’omble chevalier au monde. Pour ce qui est du nombre d’ombles chevaliers, le camp de pêche de la rivière Payne, situé en milieu marin à 40 kilomètres en amont d’un long fjord depuis le village Inuit de Kangirsuk, est sans pareil. Au cours des mois d’été, de gros bancs d’ombles chevaliers s’assemblent près du camp pour se nourrir d’abondantes espèces de fourrage. Les poissons sont généralement pris de frénésie alimentaire et se laissent pêcher en grand nombre autant à la mouche qu’à la cuillère tournante. ”
Jerome Robinson – Rédacteur d’articles sur le plein air

“Pêcher l’omble chevalier à l’état sauvage représente le rêve d’une vie pour un pêcheur à la ligne sérieux. ”
Italo Labignan – Rédacteur d’articles sur le plein air

“L’omble chevalier, une fusée argentée à indice d’octane élevé ! À mon avis, c’est le poisson le plus combattif et que l’on peut pêcher en grand nombre. Il nous en donne vraiment pour notre argent… Où le pêcher ? La rivière Payne. La meilleure rivière d’ombles chevaliers au monde ! ”
Dick Scorzafava – Rédacteur d’articles sur le plein air

“Autrement dit, l’omble chevalier est probablement le dernier secret le mieux gardé des pêcheurs. L’omble chevalier, qui vit en bancs, est excellent pour la pêche à la mouche. Dès qu’on en trouve, il y en a toujours à profusion. Une fois qu’il a mordu, tenez-vous bien ! Kilo pour kilo, aucun autre poisson ne se mesure à l’omble chevalier. ”
Walt Larsen – Président, Scales Outdoor Group

“Il n’y a pas beaucoup de garantie dans le monde de la pêche mais Aventures Arctiques vous en offre le plus possible. Leurs deux camps ne sont ouverts qu’en haute saison et sont situés stratégiquement dans des endroits propices à la pêche. Ils ne peuvent ni faire mordre le poisson, ni contrôler la météo, cependant ils veillent efficacement à tout le reste, ce qui est signe d’un grand pourvoyeur. Aventures Arctiques nous permet de voyager la tête tranquille. L’équipe entière se soucie de nos intérêts et de notre sécurité. Ajoutez à cela la pêche exceptionnelle, la faune et le paysage que fait connaître Aventures Arctiques à ses clients et vous comprendrez pourquoi nous y revenons encore et encore ! ”
Steve MacInnis – Producteur / hôte de la série télévisée Adventures North