Camp de la rivière Payne

Camp de pêche de la rivière Payne

downloadpoisson du Nord

Une aventure de pêche passionnante à l’omble chevalier… au-delà de la limite forestière du Canada

Coordonnées – 60° de latitude nord et 70° 40’ de longitude ouest

La rivière Payne, Nunavik Québec, est l’une des plus imposantes à se jeter dans la baie d’Ungava. Il s’agit de la principale réserve d’eau sur la pointe nord-ouest du Québec. Le camp de pêche de la rivière Payne est situé sur le 60e parallèle, à 1760 kilomètres au plein nord de Montréal, à environ 200 kilomètres de vol de Kuujjuaq et à environ 40 kilomètres en amont depuis le village de Kangirsuk, mais à seulement quelques minutes du meilleur emplacement de pêche à l’omble chevalier en Amérique du Nord !

Cet endroit magnifique est facilement accessible puisque les pêcheurs voyagent à bord d’un avion Twin Otter sur roues et atterrissent sur une piste  de 350 mètres située derrière le camp.

Tarifs et dates du camp de pêche de la rivière Payne

Vos hôtes

Les Inuit de Kangirsuk, établis sur la baie de Payne, étaient traditionnellement nomades, se déplaçant au gré de la migration des troupeaux de caribous et des bancs de poissons le long des côtes de la baie d’Ungava. Lorsque plusieurs familles ont décidé de former un petit village, ils ont choisi l’embouchure de la rivière Payne comme point de départ des expéditions de chasse et de pêche. Les Inuit de la baie de Payne sont enjoués et détendus. Ils possèdent une connaissance approfondie des eaux dans lesquelles ils pêchent et ils maîtrisent leurs canots de fret avec toute l’expertise autochtone. Ils vous accueilleront dès votre arrivée au camp, prêts à s’embarquer dans une aventure de pêche au Québec inoubliable.

Votre hébergement

Le pavillon principal du camp de pêche de la rivière Payne comprend des installations sanitaires, des douches et une salle à manger. Vous pourrez également vous détendre dans un tout nouveau pavillon spécialement conçu à cette fin avant et après les repas.  Les pêcheurs sont hébergés dans des cabines situées à quelques pas du pavillon principal. Elles sont chauffées et équipées de salles de toilettes. La literie et de sacs de couchage sont fournis.

Une génératrice au diesel fournit l’électricité au camp et un téléphone par satellite permet de rester en communication avec notre bureau de Kuujjuaq. Nous servons trois bons repas succulents par jour, dont un déjeuner « shore lunch » sur la rive préparé par les guides Inuit.

La pêche

Les grandes marées de la baie d’Ungava remplissent et vident le fjord de Payne deux fois par jour. Les guides travaillent en prévision des marées et savent où trouver les bancs de poissons même lorsque la marée est à son plus bas. En plus d’exercer en mer une pêche vivement animée à l’omble chevalier à bord de canots de fret de plus de sept mètres de long, les pêcheurs peuvent pêcher à gué le long des berges découvertes.

Les poissons abondent dans la baie de Payne et les pêcheurs à la mouche peuvent pêcher dynamiquement au moyen de streamers, de mouches noyées et de mouches sèches. On retrouve une variété de mouches efficaces en vente au camp. Les ombles chevaliers vont s’attaquer à la plupart des cuillères argentées, mais les pêcheurs qui pratiquent le lancer léger obtiennent de meilleurs résultats avec des Daredevles de cinq à huit centimètres, des cuillères tournantes Mepps de taille deux ou trois et des cuillères Pixie de sept centimètres de couleurs différentes.

Pour plus d’informations, s’il vous plaît contactez-nous.